Aller au contenu principal

Actualités

Des collaborateurs loyaux et fidèles enrichissent le quotidien d’une entreprise par leur expé-rience et leur identification à la Marque. Bürstner est fier d’avoir pu récemment honorer 36 col-laborateurs pour leur engagement de longue date aux côtés de l’entreprise et de réaliser à cette occasion un don conséquent à une œuvre de charité.

Bürstner honore ses plus fidèles collaborateurs

Kehl (23.12.2017): l’attractivité d’un employeur se mesure aussi par la fidélité et l’engagement de ses collaborateurs. C’est la raison pour laquelle Bürstner est fier d’honorer chaque année ses plus anciens employés lors d’une cérémonie au Service-Center de la Marque, à Kehl-Neumühl. Entourés de leurs conjoints, de leurs supérieurs hiérarchiques et de la Direction générale, les 30ème et 40ème anniversaires d’entreprise de 36 collaborateurs ont été célébrés dans une ambiance de Noël particulièrement festive. Même si tous n’ont malheureusement pas pu être présents, la plupart d’entre eux étaient là, au cœur du berceau de la Marque, pour passer en revue trois à quatre décennies aux côtés du constructeur franco-allemand de véhicules de loisirs.

 

 La Direction Générale et les Représentants du personnel ont souhaité lors de cet évènement réaffirmer la responsabilité sociale de l’entreprise. Trois euros par année d’ancienneté ont ainsi été offerts à l’institut de lutte contre le cancer infantile de Fribourg. De la même manière, les fournisseurs de l’entreprise ont été priés de remplacer les traditionnels cadeaux de Noël par un don à cette œuvre de charité. Un total de près de 7500€ a ainsi pu être récolté. 

 

Jens Kromer, Directeur Général de la société Bürstner, justifie cette décision : « Avec cet argent, nous offrons, aux noms des collaborateurs de Bürstner, aux parents d’enfants malades la possibilité de vivre aux côtés de leurs enfants pendant leur hospitalisation. Cela permet aux enfants de s’appuyer sur les êtres qui leur sont les plus chers pendant ces moments difficiles et les aident à trouver la voie de la guérison ».

Retour