Thomas Voeckler

THOMAS VOECKLER

Interview exclusif février 2015

« Avec Bürstner, je roule en confiance. »

Lorsqu’il n’est pas sur son vélo, Thomas Voeckler se déplace volontiers en Bürstner. Le héros français du Tour de France 2011 nous dit pourquoi. Et lève un peu le voile sur son avenir.

Deux titres de champion de France, un palmarès d’exception, une carrière professionnelle exceptionnelle … Thomas Voeckler est un champion, un vrai. De ceux que le public adore et qui le considère, à juste titre, comme l'un des meilleurs coureurs français des années 2000. Mais sait-on qu’il est aussi un membre enthousiaste de notre tribu ? Mieux : Thomas Voeckler est officiellement Ambassadeur Bürstner depuis 2011. 

« Avec Bürstner, je roule en confiance depuis 2011 », déclare à qui veut l’entendre notre héros national. 2011 est l’année où il a reçu son premier camping-car Bürstner, à savoir un  intégral Aviano i 728 G. L’info - car il y en a une-, c’est que Thomas Voeckler vient de changer de camping-car. Désormais, lui, son épouse et ses deux enfants vont rouler en … Aviano i 728 G impulse. Le haut niveau d’équipement de cette version impulse a manifestement séduit la famille (qui, vous l’avez compris, en connait un rayon, question Aviano à lits jumeaux). 

Le Meilleur Grimpeur du Tour de France 2012 est un homme posé, réfléchi. S’il a choisi en premier un camping-car Bürstner, c’est tout sauf un hasard. « Début 2011, notre route a croisé celle de Bürstner sur le Paris-Nice. Son histoire, sa notoriété, etc., nous ont plu. Bürstner « tient la route ». Et puis, nous partageons les mêmes valeurs fortes : performance, engagement, dépassement de soi. Il est donc logique que nous ayons choisi un Bürstner Aviano ».

« Nous » ? Eh oui ! Chez les Voeckler, le camping-car est une affaire de famille. « Mon épouse, qui me suit sur les courses, a commencé à m’en parler il y a longtemps. Pour les raisons que vous pouvez imaginer, l’idée pleine de bon sens d’avoir un camping-car s’est vite imposée ». Depuis, Mme Voeckler est devenue une camping-cariste expérimentée, qui totalise un nombre impressionnant de kilomètres en repérages et en accompagnements de son époux sur les épreuves. Idem pour les enfants (Mahé, le garçon, 6 ans, Lila, la fillette, 3 ans, ndlr), qui rejoignent aussi souvent que possible leurs parents sur les courses. Et, lorsque l’occasion se présente, les Voeckler utilisent aussi leur Bürstner Aviano pour faire du tourisme. Comme vous et nous.

Pourquoi un  Aviano impulse i 728 G ? « Les enfants grandissent. Dans cet Aviano i 728 G, ils ont chacun leur lit à l’arrière, tandis que nous couchons dans le grand lit double sous pavillon. Mes vélos sont bien à l’abri dans le garage, nous avons le confort d’une belle salle d’eau en deux parties et la convivialité familiale d’un vaste séjour. Sans oublier un notable supplément de bien être avec la version impulse ».

Et après ? Qu’en sera-t-il  du camping-car lorsque Thomas Voeckler abandonnera le cyclisme professionnel ? « Il est clair que nous avons pris goût au camping-car. Alors, lorsque j’arrêterai mon actuelle carrière, j’exercerai une autre activité professionnelle dans laquelle le camping-car aura beaucoup de sens ».

Travailler et vivre en Aviano avec femme et enfants … Il y a pire comme perspective.

 

 

Vidéo Thomas Voeckler